La Bûche Roulée Maison : c’est Hype !

bûche_roulée_homemade_hype

La voici qui caracole de nouveau en première de couverture des magazines : la Bûche Roulée ! Toute simple, sans prétention, et redoutablement efficace pour terminer un riche repas de fête sur une note sucrée et gourmande. J’ai opté, cette année, pour la recette trouvée dans Madame Figaro Cuisine. Je partage avec vous cette recette, aujourd’hui. Elle est très facile et rapide à réaliser. Succès garanti !

 

Je vous conseille la lecture du magazine Madame Figaro Cuisine qui regorge de belles recettes ! Celle-ci est extraite du numéro du 4ème trimestre 2017. J’y ajoute ma touche personnelle en choisissant de réaliser moi-même le chocolat praliné…

 

RECETTE DE LA BÛCHE ROULÉE AU CHOCOLAT PRALINÉ 

  • Temps de préparation 30 minutes 
  • Temps de repos : 1 heure + 1/2 journée

bûche roulée

Ingrédients pour la Bûche roulée chocolat praliné

  • 4 œufs
  • 100 g de farine
  • 100g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 10 cl de Grand Marnier®
  • 250 g de praliné chocolat noisette amande (du commerce ou bien maison > recette au bas de cet article)
  • Cacao amer Van Houten, pour décorer

 

TÉLÉCHARGER-LA-LISTE-DES-COURSES-Bûche-Roulée-Chocolat-Praliné-.pdf (25 téléchargements)

 

Le magazine suggère de tartiner un pot de 250 g de pâte à base de praliné noisette, praliné amande et chocolat noir et au lait d’Alain Ducasse. J’ai opté pour une fabrication maison de cette pâte au chocolat praliné. Libre à vous de préférer une pâte toute prête du commerce. Si, comme moi, vous choisissez de vous lancer dans une recette homemade, commencez par cette préparation, qui sera l’étape la plus longue pour confectionner cette bûche. Vous pouvez anticiper et la préparer un ou deux jours à l’avance, puis la stocker au frais, et la sortir une heure avant de l’étaler sur la génoise.

Aller directement à la recette du praliné chocolat fait-maison

Étape 1 : Préparation de la Génoise

Commencez par préchauffer votre four à 180°C. Puis, préparez une plaque en la chemisant de papier sulfurisé. J’ai opté, cette fois-ci pour une plaque en silicone spéciale génoise. Je l’ai trouvée récemment chez Zodio et me suis dit que je voulais tenter l’expérience, car j’en ai marre d’avoir des génoises irrégulières qui s’étalent sur la plaque et qu’il faut ensuite parer. J’en ai été enchantée. La cuisson de la génoise s’est ainsi avérée parfaite et elle a été facile à démouler.

Clarifiez les œufs en séparant les blancs des jaunes dans deux saladiers.

Versez le sucre sur les jaunes et faites-les blanchir en fouettant vigoureusement.

 

Vous obtenez un mélange homogène jaune plus clair.

œufs_blanchis

Versez la pincée de sel fin dans les blancs et montez-les en neige jusqu’à obtenir un bec d’oiseau. Les blancs ne doivent pas être trop fermes.

blancs_œufs_neige_bec_oiseau

Puis, incorporez-les délicatement dans l’appareil à base de jaune d’œuf, en remuant de haut en bas avec une maryse.

Une fois les ingrédients bien incorporés et la préparation lisse, versez cet appareil à génoise sur votre plaque et étalez-le avec une spatule, pour que la génoise soit bien régulière.

plaque_génoise

 

étaler_génoise

Puis, enfournez et faites cuire 10 minutes. Vous obtenez une génoise joliment dorée.

 

Étape 2 : Façonnage du gâteau roulé

Lorsque vous sortez la plaque du four, préparez un torchon que vous aurez préalablement humidifié. Étalez-le sur la génoise, puis retournez-la afin de retirer, soit votre plaque en silicone, soit le papier sulfurisé.

génoise_torchon_humide

Ensuite, enroulez le torchon sur la génoise pour former un « saucisson » bien serré. Laissez la pâte refroidir ainsi enroulée, pendant une heure.

Lorsque la pâte est froide, déroulez-la. Puis, punchez-la en la badigeonnant de Grand Marnier® à l’aide d’un pinceau.

Ensuite, versez la pâte à tartiner sur la génoise. Et, étalez-la avec une spatule. J’ai choisi de réaliser moi-même le praliné chocolat, et vous donne la recette, au bas de cette page. J’en ai conservé environ 4 cuillerées à soupe pour la décoration (cf. étape 3) Puis, roulez de nouveau la génoise en la serrant bien.

 

Entourez-la de papier film à usage alimentaire et réservez la bûche roulée au réfrigérateur. Généralement, on conseille de laisser la génoise reposer une nuit. Vous pouvez aussi, comme moi, procéder plus rapidement à sa décoration, comme suit. Cependant, sachez que ce genre de gâteau gagne à reposer et ne sera que meilleur 24 à 48 heures après sa réalisation.

Étape 3 : Décoration de la Bûche

C’est le moment de laisser libre cours à votre imagination. Vous pouvez par exemple, utiliser des pochoirs pour décorer le dessus de la bûche roulée avec du sucre glace, ou du cacao amer. Ou bien opter pour un glaçage ou une couverture en crème au beurre, ou encore utiliser des sujets décoratifs.

Pour ce Noël, j’ai eu envie de jouer le trompe-l’œil en créant un aspect bois, sur le dessus. Voici comment j’ai procédé. Je suis désolée pour l’absence de photo pour cette étape… j’ai malencontreusement mis du praliné sur l’objectif et les clichés sont désastreux… 🙄📸🍫

J’ai tout d’abord découpé un papier sulfurisé de la taille de ma bûche en le faisant dépasser d’environ 3 cm de part et d’autre du gâteau, afin de pouvoir le soulever et le manipuler jusqu’au service. J’ai ensuite de nouveau punché légèrement la bûche qui venait de sortir du réfrigérateur avec un peu de Grand Marnier®. Quelques minutes plus tard j’ai badigeonné grossièrement la pâte au chocolat praliné sur la bûche en faisant exprès de créer une surface rugueuse et irrégulière. Puis, j’ai replacé la bûche au froid pour une vingtaine de minutes.

Au sortir du réfrigérateur j’ai ensuite saupoudré la bûche sur les côtés, puis dessus, avec du cacao amer Van Houten. Pour que l’aspect soit homogène, j’utilise une passette (petite passoire) dans laquelle je verse une à deux cuillerées à café de cacao amer. Ainsi, je tamise la poudre de cacao de manière régulière sur le gâteau.

Ensuite, j’ai replacé ma bûche au réfrigérateur et je l’ai sortie, environ 1 heure avant de la servir, en la plaçant sur une assiette de présentation. Si vous le souhaitez, vous pouvez saupoudrer de nouveau votre bûche avant, le service.

 

bûche au chocolat effet vraie bûche en bois

 

 

Cette bûche se tranche très facilement et elle affiche une belle spirale dans votre assiette ! Bonnes fêtes à tous !

Tranche_Bûche_roulée

 

RECETTE DU CHOCOLAT PRALINÉ MAISON

 

  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 1 heure
  • Mode de cuisson : four + plaque
  • Accessoires requis : casserole à fond épais, papier sulfurisé, sonde pour cuisson du caramel, spatule résistante aux hautes températures

 

Ingrédients pour la confection de la pâte à tartiner maison :

  • 150 g de noisettes natures avec la peau
  • 150 g d’amandes natures mondées
  • 170 g de sucre
  • 50 g d’eau
  • Huile d’arachide
  • 150 g de chocolat noir à cuisiner, type Nestlé dessert

Préchauffez tout d’abord votre four à 180°C. Puis, étalez les noisettes et les amandes sur une plaque de votre four, préalablement recouverte de papier sulfurisé. Quand le four est bien chaud, enfournez la plaque et faites torréfier les fruits à coque pendant 10 minutes. Ils doivent dégager une belle odeur et être dorés à cœur quand vous en ouvrez un en deux. À la fin de la cuisson, retirez-les du four et laissez-les refroidir une bonne trentaine de minutes.

Retirez ensuite les peaux qui se décollent toutes seules des fruits à coque et débarrassez-les. Puis, commencez la préparation du sirop.

Versez le sucre et l’eau dans une casserole à fond épais et portez à ébullition, à feu vif. Plongez la sonde et vérifiez la température. Lorsque celle-ci atteint 121°C, retirez le sirop du feu et versez immédiatement les amandes et noisettes torréfiées. Puis, remuez sans cesse jusqu’à ce que le sirop durcisse et cristallise autour des fruits à coque. Quelques minutes suffisent. Il devient alors plus difficile de remuer mais continuez, jusqu’à complet blanchissement du sucre autour des fruits.

Ensuite, faites caraméliser les amandes et les noisettes en remettant la casserole à feu moyen-vif. Attention, cette étape est la plus délicate car le sucre cristallisé doit être chauffé pour fondre, puis caraméliser autour des fruits à coque. Cependant, il ne faut pas laisser le sucre brûler, IL FAUT DONC REMUER SANS ARRÊT ! Jusqu’à ce que les noisettes et les amandes soient joliment caramélisées. Dès qu’elles sont toutes bien dorées et nappées de caramel, débarrassez-les sur une feuille de silicone ou de papier sulfurisé préalablement huilé. Laissez refroidir une trentaine de minutes.

Amandes et noisettes caramélisées pour praliné maison
Amandes et noisettes caramélisées pour praliné maison

 

Lorsque les fruits à coque caramélisés sont froids, versez-les dans le bol d’un mixeur à lame puissant et réduisez-les en poudre. Puis, versez cette poudre grossière dans un blender ou un robot avec petites lames (il se peut, selon les modèles qu’il faille procéder en plusieurs étapes). Ajoutez un trait d’huile d’arachide pour lustrer les lames et mixez ensuite pour rendre le mélange onctueux et homogène. Pour la bûche, j’ai choisi de garder un certain « grain » pour une texture esprit « rocher au chocolat », avec quelques morceaux de noisette et d’amande encore présents en bouche.

Faites ensuite fondre le chocolat noir au bain-marie. Puis, incorporez-le dans la pâte pralinée en remuant avec une spatule. Réservez, puis étalez cette préparation dans la bûche roulée et sur la bûche en décoration.

 

Le praliné chocolat est prêt, vous pouvez, soit le verser immédiatement sur la génoise à rouler, soit le réserver au réfrigérateur et l’utiliser ultérieurement, en pensant à le ramener à température ambiante en le sortant avant utilisation.

 

Revenir à la recette de la Bûche Roulée Chocolat Praliné

Crédit photo @Delphinn

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *