Les Naan de la Koutoubia

Les naans de la Koutoubia

Aujourd’hui, destination évasion. En une recette, je vous embarque en Inde et à Marrakech… Comment ? Avec cette délicieuse recette de naan indiens, identiques à ceux que j’ai pu déguster cet hiver aux Jardins de la Koutoubia à Marrakech

Le pont entre les deux cultures peut surprendre, seulement voilà… je n’ai pas encore eu la chance de visiter l’Inde, pays pour lequel j’ai une immense attirance. Ma culture  indienne se limite donc, à ce jour, à un fantastique Chicken Tikka Masala goûté à Londres, un Curry royalement garni à Dubaï, la lecture de tout Deepak Chopra (ça compte non?), un goût très prononcé pour Bollywood, ses tenues colour-block, ses chants, ses danses, le visionnage de l’excellent Lelouch « Un + Une » (ça aussi ça compte?), et plus récemment un déjeuner entre amis au soleil de Marrakech sur le toit terrasse de l’hôtel Les Jardins de la Koutoubia où le restaurant indien nous a servi de succulents Naan au fromage.

Il y a quelques jours, un nouvel ouvrage s’est invité dans ma bibliothèque gastronomique :

Livre "Inde" de Sandra Salmandjee
Livre « Inde, Toutes les bases de la cuisine indienne » de Sandra Salmandjee. Nappe made in India de Lisa Corti et superbe pivoine de saison…

 

Grâce à ce livre, j’ai découvert Sandra Salmandjee, alias Sanjee, qui est ‘la’ blogueuse de la cuisine indienne en France (son blog : Bollywood Kitchen). Toujours souriante, Sanjee nous fait découvrir une cuisine optimiste, colorée et contrairement à ce que l’on pourrait craindre très accessible et facilement réalisable.

Alors, quand j’ai trouvé la recette des Naans, j’ai filé en cuisine pour voir si j’allais retrouver le goût des naans de la Koutoubia

Sanjee explique dans sa recette que les français raffolent des Naans garnis de Vache qui rit®, j’ai goutté… Oui, pourquoi pas… mais cela n’était pas mes naans de la Koutoubia. Je me rappelais de la couleur légèrement ambrée, alors j’ai opté pour du cheddar. Bingo, le goût était bien là !

Désolée Sanjee si mes références dérogent à la pure tradition indienne. Mais un grand merci car la recette est réussie et j’adore pouvoir recréer des goûts enregistrés dans ma carte mémoire.

En effet, je ne fais jamais des tonnes de photos quand je voyage. D’une part, car je déteste les séances de photos au rétroprojecteur infligées au retour des vacances. Véritable torture psychologique (à bon entendeur). Mais surtout parce que ce sont les goûts, plus que les paysages, que je mémorise et que je m’évertue de restituer plus tard à mon retour.
Dans ma carte mémoire, on trouve pêle-mêle des saveurs d’enfance et des parfums exotiques rapportés dans mes valises : le pain au chocolat de la Minaudière au sortir de l’école, la petite barre de Malakoff que m’offrait ma grand-mère, la pizza de chez Carlo (le vrai), la tarte au poivron de Koroni en Grêce, l’idéal café chocolat du Casati à Lyon, et tant d’autres…

Pour l’heure voici la recette de Naan par Sanjee, customisés au cheddar comme fait le chef indien des Jardins de la Koutoubia de Marrakech.

Servez les naan et régalez-vous !

NAAN AU CHEDDAR

Ingrédients pour 6 naan au fromage :

  • 500 g de farine de blé
  • 8 g de levure boulangère
  • 125 g de yaourt bulgare
  • 20 cl d’eau
  • 4 c. à s. d’huile végétale
  • 1 c. à c. de sucre en poudre
  • 1 c. à c. de sel
  • cheddar en tranches fines pour burger
  • ghee ou beurre

 

Etape 1 : Mélangez la farine, le sel, le sucre. Creusez un puits et versez-y l’huile, le yaourt, la levure boulangère ainsi que la moitié de l’eau.

Etape 2 : Pétrissez à la main ou au robot. Personnellement j’ai laissé mon robot KitchenAid® travailler tout seul avec le crochet… La durée de pétrissage prend du temps. Comptez un bon quart d’heure. La pâte doit être souple et non collante. Ajoutez la seconde moitié d’eau au filet, petit à petit, et ne mettez pas tout si vous obtenez rapidement une pâte lisse et non collante. Si besoin, rajoutez un peu de farine.

Etape 3 : Déposez votre pâton (lisse, souple et non collant) sur une planche et recouvrez-le d’un torchon propre. Laissez reposer et lever la pâte pendant 1 à 2 heures dans un endroit sec et chaud.

Etape 4 : Coupez la pâte en 6 pâtons de taille équivalente et donnez leur la forme de petites boules.

Etape 5 : Garnissez les naan en formant un petit trou au centre de chaque petit pâton. Déposez-y le fromage de votre choix. Ici du cheddar. Puis, refermez hermétiquement la boule de pâte sur le fromage et reformez une boule.

Etape 6 : Sur un plan de travail légèrement fariné, abaissez la pâte avec un rouleau à pâtisserie pour obtenir un cercle d’environ 20 cm de diamètre.

Etape 7 : J’imagine que, comme moi, vous ne disposez pas de four tandoor… Pas de stress : Sanjee nous livre son astuce : utilisez une poêle large avec un couvercle. Faites chauffer la poêle à blanc. Quand elle est bien chaude, déposez un naan dans la poêle et recouvrez immédiatement. Retournez le naan au bout de quelques minutes. Sur ma plaque induction il a fallu le retourner au bout de 3 minutes car cela allait très vite. La pâte doit être cuite et dorée de chaque côté comme sur la photo, mais pas brûlée non plus… Vous allez constater que le naan gonfle pendant la cuisson. C’est magique !

Servez en déposant une noix de beurre ou mieux, de ghee (ça tombe bien, je vous avais donné la Recette du Ghee il y a quelques temps !) et régalez vous… Vous pouvez, bien entendu, réaliser cette recette version nature, sans ajouter le fromage, en abaissant directement la pâte et en la cuisant.

Maintenant, filez acheter le livre « Inde, Toutes les bases de la cuisine indienne » de Sandra Salmandjee et suivez-la :

  • sur Instagram @sanjeesandra
  • sur Youtube : Cook in the Tube
  • sur son blog : Bollywood Kitchen

Namasté !

P.S. : Et si vous voulez vous évader : Lien vers les Jardins de la Koutoubia

Crédit photo @Delphinn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *