Le Brown Betty aux pommes de Jacques Pépin

Avant de lire l’excellent livre Quick & Simple de Jacques Pépin, je n’avais jamais entendu parler de cette recette typique aux États-Unis, sorte d’hybride entre le crumble et le pain perdu… Sans plus attendre, découvrez la recette du Brown Betty aux pommes. Un dessert de famille inratable et très facile à préparer. Pour la petite histoire, il parait que c’était le péché mignon des époux Reagan lorsqu’ils vivaient à la Maison Blanche…

Si j’évoque la présidence américaine, c’est que Jacques Pépin – grand chef français dont je vous ai déjà parlé avec sa recette express de « mayogrette » – avait refusé le poste de chef officiel de la Maison Blanche. Il faut dire qu’il avait déjà officié en France, à l’Élysée, sous les ordres du général de Gaulle, mais ce sont finalement les sunlights des projecteurs qui l’ont attiré. En effet, il a longtemps officié à la télévision aux côtés de Julia Child – grande prêtresse cathodique culinaire outre-Atlantique –, avant d’animer ses émissions en solo.

En 2020, il a livré un dernier ouvrage de recettes « rapides et simples », idéales pour une application quotidienne. Cette recette est tirée de cet ouvrage que j’apprécie particulièrement. (Ce livre n’a pas encore été traduit en français…)

Qu’est-ce qu’un Brown Betty ?

Ce dessert traditionnel en Amérique du Nord a été cité pour la première fois dans un livre de cuisine en 1864 dans le Yale Literary Magazine. Il est très proche du crumble et du cobbler, à la différence près que l’on mélange ici le pain avec les fruits, sans faire de couche uniforme sur le dessus .

J’évoquais le pain perdu, auquel il me fait penser, puisque c’est justement du pain sec que l’on utilise pour garnir le plat à gratin rempli de pommes.

C’est donc un dessert de famille idéal pour accommoder des fruits gâtés et du pain vieillissant (ou même des restes de viennoiseries). Cela dit, il est possible aussi de le réaliser avec du pain frais et des fruits frais (voir Astuce, en fin de recette).

Je n’attends pas plus longtemps pour partager avec vous cette excellente recette…

RECETTE DU BROWN BETTY AUX POMMES DE JACQUES PÉPIN

Ingrédients pour 6 personnes

  • 6 grosses pommes (j’ai utilisé des pommes de la variété Canada)
  • 5 tranches de pain à texture plutôt ferme (j’ai utilisé 3 tranches de pain de campagne de la veille + 2 tranches de pain de mie complet rassis), coupées en morceaux de 2cm environ
  • 110 g de beurre doux fondu
  • 160 g de confiture d’abricots
  • 15 cl de cidre de pommes (ou de jus de pommes)
  • 50 g de sucre cassonade
  • 50 g de raisins secs
  • (2 c. à café de cannelle moulue – facultatif –> je me suis abstenue, la cannelle n’étant pas appréciée par mes proches…)

Pour servir :

  • glace vanille (mon choix aujourd’hui) ou crème fraîche épaisse

Préchauffez le four à 200°C (Th. 6–7).

Pendant que le four préchauffe, préparez vos pesées. Faites fondre le beurre, réservez-le.

Épluchez les pommes, coupez-les en gros morceaux réguliers et de taille homogène. Disposez les pommes dans un grand plat à gratin.

Assemblez les ingrédients dans un grand plat à gratin et remuez le tout. Bien entendu, la glace vanille (ou la crème fraîche) doit être réservée pour le service.

Enfournez pour 45 min de cuisson, jusqu’à ce que le dessus du plat soit bien doré. Laissez refroidir et servez tiède accompagné d’une cuillerée de crème fraîche épaisse ou de glace vanille.

Astuces

À défaut de pain rassis, vous pouvez faire griller du pain avant de le couper et de l’ajouter au mélange. Enfin, comme le suggère Jacques Pépin, le Brown Betty aux pommes peut être préparé et cuit la veille, puis réchauffé légèrement au four à la dernière minute, avant d’être servi tiède.

Crédit photo @Delphinn

2 comments

  1. Bonjour,
    je trouve cette recette très mal expliquée: « Préchauffez le four à 200°C (Th. 6–7), pendant que vous faites fondre le beurre » et on fait quoi du beurre?
    Ensuite: « Épluchez les pommes, coupez-les en deux, évidez-les puis coupez chaque quart en trois tranches. » On coupe en deux et ça fait des quarts?
    Plus loin : « Mélangez tous les ingrédients dans un grand plat à gratin et remuez le tout » et??? on ne nous dit pas ce qu’on en fait??
    Encore une recette écrite à la va-vite sans avoir été réalisée.

    1. Bonjour Marie,
      Vous avez raison pour les moitié qui deviennent des quarts. Merci pour votre commentaire. Je vais reprendre cette recette. Je suis toujours prête à améliorer les fiches du blog. Sachez, cependant, que je ne tiens pas ce blog « à la va-vite » et que je ne publie que des recettes que je réalise, en prenant des photos au fur et à mesure. Je porte un grand soin à la sélection des recettes qui sont des coups de coeur et ne publie que celles que j’ai vraiment aimées à mes heures de loisirs. Vous avez le droit de ne pas aimer mon blog.Comme disait ma grand-mère « on n’est pas un louis d’or, on ne peut pas plaire à tout le monde ». Pour la phrase « mélanger tous les ingrédients et remuez-les » il me semble que c’est assez clair. Cette recette fonctionne d’ailleurs, quelle que soit la taille des pommes. Il s’agit ni plus ni moins que d’un assemblage d’ingrédients qui cuisent et composent au four à la température indiquée. Encore merci pour votre commentaire. Même un tantinet amer, il va me permettre d’améliorer le blog. Très cordialement, Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.