Balance ton Troll

Troll_ballancetontroll

Il y a encore 24 heures, je réservais les Trolls aux confins des contrées fantastiques imaginées par J.R.R. Tolkien ou les imaginais en train de s’affairer dans les entrailles de la banque Gringotts, chez Harry Potter… J’ai découvert avec stupeur, hier, que le troll est parmi nous. Tapi dans l’ombre protectrice d’un pseudonyme. Il te scrute, toi misérable blogueur, une souris à la main, prêt à lâcher sur toi son venin cybernétique.

« Mais alors qu’est-ce qu’un Troll ? »

En comprenant, que je venais de me faire « troller », j’ai évidemment pensé à cette réplique d’anthologie de Valérie Lemercier dans le Bal des casse pieds (Film réalisé par Yves Robert, en 1992… oui 1992).

Le Troll, c’est un être – plutôt laid de sa personne – assez malveillant, issu de la mythologie et abondamment présent dans les contes fantastiques. Au XXIème siècle, à l’ère du tout-numérique, le troll s’est lui aussi informatisé. C’est une personne en chair et en os -comme toi et moi- mais avec un seul but dans la vie… t’embêter (pour rester polie) sur internet !

Sur Wikipédia on trouve cette définition du Troll sur internet :

En argot internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. (…) Ainsi, « troller », c’est créer artificiellement une controverse qui focalise l’attention aux dépens des échanges et de l’équilibre habituel de la communauté.

Au début, je pensais recevoir le message d’un lecteur mécontent. Il en faut. C’est la vie. Mais c’était avant que je ne découvre que son pseudo sortait systématiquement sur des sites partageant les mêmes thématiques que les miennes. Pas moins de 15 blogs de cuisines épinglés récemment, de piques systématiquement acerbes et lancées à l’emporte-pièce… Plus aucun doute. Derrière l’écran, pas de lecteur mécontent, mais bien… Un Troll Copycat 😱 !

Constater que je n’étais pas la seule m’a –il est vrai – rassurée. Cela m’a aussi sortie de la bulle de mon blog et fait découvrir d’autres super blogs cuisine, tenus par des blogueuses (oui des femmes principalement) qui, comme moi, considèrent la blogosphère comme un lieu de partage convivial et bon enfant.

troll_troller_balancetontroll

Existe-t-il une Fiche signalétique du Troll ?

Sexe : Indéterminé. Le Troll se cache derrière un pseudo, un email factice et dévoile rarement son visage.

Victime de prédilection : le blogueur et encore mieux « la » blogueuse.

Champ d’action : le formulaire de commentaires de ton blog, les réseaux sociaux et aussi les forums…

Sa méthode : Tout est sujet à critiques. Le tout avec beaucoup d’agressivité et de colère

Signes caractéristique : Doté d’une orthographe souvent très limite, le Troll n’hésite pourtant pas à jouer les Maître Capello et à te faire remarquer toutes tes coquilles. Il est belliqueux, sait tout sur tout et on le reconnaît enfin à son absence totale d’humour.

 

Je me suis mise en quête d’une recette anti-trolls.

J’ai filé en cuisine, sorti mon grimoire et une grande marmite. Puis, je me suis lancée dans une grande tambouille salvatrice.

  • Verser 3 litre de vitriol
  • Ajouter 500 g de soude caustique
  • Remuer
  • Saupoudrer 2 poignées de poil à gratter (il est conseillé de porter des gants pour cette étape)
  • Jeter 1 bouillon cube de fiel et 12 cl de bave de crapaud (récoltée avant qu’elle n’ait pu atteindre la blanche colombe).
  • Porter le tout à ébullition, à feu vif. Puis continuer la cuisson, à couvert, en baissant le feu. Pendant ce temps, tresser de l’ail frais.
  • Au bout d’un quart d’heure, ajouter avec précaution quelques gouttes de langue de vipère et plonger immédiatement le panier de crabe. Attention, cela peut créer une violente réaction.
  • Enfin, n’oubliez pas de disposer des pincettes sur la table… C’est la seule manière de prendre le Troll !

Malheureusement, j’ai vite compris que le Troll n’était pas un vampire. Il n’a pas peur des gousses d’ail et il aura toujours le dernier mot. Il sait très vite se fondre sous un autre pseudo et crypter sa méchanceté gratuite chez un autre fournisseur internet.

D’ailleurs, Clémence, Content & Social Marketing Strategist chez Hootsuite, nous conseille dans son excellent billet « Comment gérer les trolls sur les médias sociaux », d’ignorer et de passer outre, et surtout de ne jamais supprimer les commentaires de nos Trolls…

En effet, le Troll c’est un peu comme un Gremlins. L’un se reproduit au contact de l’eau. L’autre voit son pouvoir de nuisance se décupler si vous osez le zapper.

 

Je me fais troller donc j’existe

Coco Chanel disait bien :  » Il n’y a pas de succès sans copie et sans imitation ! ». Sans doute, aurait-elle balayé aujourd’hui toute tentative de trollage d’un simple : « Je me fais troller donc j’existe ». Au fond, amis blogueurs et blogueuses, plutôt que de trembler ou de perdre nos moyens devant ces commentateurs masqués, sans doute devrions-nous nous enorgueillir de susciter de l’intérêt, même venimeux.

Pour ma part c’est décidé. À partir d’aujourd’hui, je l’affirme tout haut : « Le Troll ne m’atteindra pas ! »

J’en profite pour rappeler mes fondamentaux : 

Je m’appelle Delphinn. Je tiens un blog personnel dans lequel je partage pêle-mêle des recettes de familles, souvent toutes simples (et alors ?), des coups de cœurs pour des livres que je lis et d’autres que je traduis, des astuces que je relève aux côtés de chefs avec lesquels je travaille, de bonnes adresses découvertes lors de voyages, des émotions.

En fait j’y écris un peu CE QUE JE VEUX… Ce que j’aime dans mon blog, c’est sa SUBJECTIVITÉ et sa LIBERTÉ (toujours dans le respect des lois en vigueur sur internet). N’en déplaise à mes admirateurs les Trolls.

 

Troll qui peut !

Je tiens à manifester ma sympathie aux autres proies de mon Troll, et leur adresser un petit message personnalisé pour chaque attaque ciblée qu’elle récemment essuyée :

  • Sandrine dans tous ses états (sandrinita.canalblog.com) > Superbes tes moules à la nantaises !
  • Bon Ap chez Mamounette (mamounette85.canalblog.com) > Génial ton article sur les moules AOP Mont St Michel
  • Le blog de Clémentine (theblogdeclementine.blogspot.fr) > Tes moules à la Thaï ont l’air succulentes je vais tester…
  • Les gourmandises de Léa (gourmandises2lea.com) > Tes moules ne sont peut-être pas marinières mais elles sont sympas
  • Le Sucré Salé d’Oum Souhaib (lesucresale-doumsouhaib.com) > Ta paella aux moules a l’air bonne et elle ressemble vraiment à une paella contrairement à ce que l’on te dit… et tes desserts ont l’air à tomber par terre… Je risque d’essayer très vite !

Vous remarquerez une certaine obsession des moules chez notre Troll commun…

  • Myriam de Cusine Blog (cuisine-blog.fr)> Bravo pour ta répartie envers notre Troll commun. Et je dis OUI à ton Clafoutis de courgette à la Vache qui rit mérite le détour. Eh oui… c’est bien aussi la Vache qui Rit… ! Et félicitations aussi pour ta Tartiflette qui manque d’originalité, d’après notre ami, mais avec cette neige… ce ne serait pas de refus 😉
  • Keskonmangemaman (keskonmangemaman.blogspot.fr) > Franchement Hélène, ta salade fraîcheur au jambon de Parme nous met l’eau à la bouche, quoi qu’en pense notre détracteur commun.
  • Une Graine d’idée (unegrainedidee.com) > Stéphanie, tu as bien le droit de faire les œufs mimosas comme tu veux !
  • La Cassata (lacassata.ifood.it) > Ciao Sonia, tu écris vraiment bien le français. Oui ta recette des œufs en purgatoire est vraiment 100% Gluten Free et oui vous dîtes bien le « rouge » de l’œuf en italien quand nous disons « jaune » en français. La prochaine fois que ce malotru ose te dire que l’Œuf rouge n’existe pas en français, réponds-lui que c’est une nouvelle d’Anatole France (La prossima volta che questo malcalzone ti dice che il rosso d’uova non existe in francese, digli che « L’Œuf rouge » è una novella dello grande scrittore Anatole France…)
  • Encore un Gâteau (encoreungateau.com) > Chère Sandra, moi aussi je mets du GRUYÈRE dans ma quiche Lorraine, et même de l’Emmental. Je crois même avoir un jour balancé du Grana Padano… et comme toi, j’aime ça !
  • Régal de Paresse (regaldeparesse.fr) > Ton poulet façon coq au riesling a fière allure
  • Enfin chère Laulaure de Douceurs Antillaises (douceursantillaises.com), je ne trouve rien à redire à ta recette de brandade de morue antillaise rapide… Délicieuse. Elle a l’air tout simplement délicieuse.

 

Troll me Tender

Les amis, blogueurs et blogueuses, si des partages de recettes et autres échanges amicaux vous tentent, vous aurez toujours carte blanche sur les formulaires de commentaires de mon blog où vous êtes toujours les bienvenus. Ne vous laissez pas atteindre et rappelez-vous du meilleur antidote. Quelques pincées d’humour dans un monde de brutes. Alors je vous laisse sur ces mots de Coluche et je repars bloguer…

« De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. »

 

PS : Tribute à ma figurine Disney® qui n’a pas terminé dans la poubelle. Merci à elle d’avoir joué le jeu du Troll pendant cette prise de vue au beau milieu de mes épluchures ordures (c’est plus adapté).

Crédit photo @Delphinn 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez aussi...

8 comments

  1. Bonjour Delphinn !

    C’est Laulaure de « Douceurs antillaises », vraiment j’étais loin de me douter que c’était un Troll, à vrai dire il ou elle m’a donné encore plus envie de blogger et si on le publie, c’est parce qu’on le veut bien autrement, on ne saurait même pas qu’il existe donc il devrait nous remercier pour l’honneur qu’on veut bien lui faire en passant sur notre site !

    Je te remercie pour l’article, il est super bien concis, pour ton soutien aux blogeurs et merci pour ton commentaire sur le blog.

    Je suis heureuse d’avoir fait ta connaissance et je reviendrai de temps en temps te faire un petit coucou avec plaisir!

    Bisous sucrés de Laulaure !

  2. ciao Delphine merci de m’avoir prévenue! je lis ton billet et je le trouve superbe, rigolo et il explique fort bien ce que c’est un troll! Merci pour tes compliments sur mon français, j’essaie de ne pas l’oublier me forçant à entretenir mon blog en langue française, je suis ravie de réussir à me faire comprendre. Vive le rouge de l’œuf! 😀
    Bonne soirée et bon dimanche. Sonia

  3. Merci pour cet adorable clin d’oeil 🙂 Je choisis volontairement de publier ce genre de commentaires… en fait je trouve ça tellement pathétique que ça en devient amusant 😉 Bravo pour ton article, à bientôt, Sandra

  4. Super article ! J’ai bien ri ! Au moins cette andouille aura réussi malgré lui à nous faire découvrir plein d’autres blogs sympas 😀
    Mais oui il ne faut pas se laisser enquiquiner par ces gens, ce serait les encourager dans leur méchanceté gratuite. Personne n’a à avoir honte de ce qu’il exprime sur son blog. Un blog c’est fait pour ça, c’est un espace personnel, la liberté d’expression existe, et celui à qui ça ne plaît pas n’a qu’à aller surfer ailleurs.
    Le troll c’est un peu le mec qui déteste le vin mais qui passe sa vie à visiter les caves en disant que c’est nul 😀 C’est bien lui qui a un problème, pas nous !

    1. Bonjour Myriam,
      Merci pour ton message ! J’adore ton image du mec qui n’aime pas le vin mais visite les caves ! Ca fait du bien de rire un peu ! Et échangeons entre blogueuses c’est sympa ! A bientôt 😉 Delphinn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *