Week-end à Rome : 4 adresses gourmandes chères aux Romains en plein centre touristique

week-end à Rome

Une vie ne suffirait pas pour tout visiter, tout voir et tout goûter à Rome. Ayant eu la chance de vivre trois années dans la cité éternelle, je suis souvent sollicitée pour partager mes bonnes adresses. Or, tenir un guide mis à jour régulièrement est impossible quand on n’est pas sur place.
En revanche, voici mes adresses gourmandes chères aux romains. Elles se trouvent en plein centre touristique et pourtant elles sont réellement fréquentées quotidiennement par les locaux. Il serait donc dommage de passer devant sans jamais découvrir ces lieux…
Suivez le guide !

Boire un ristretto au Caffè Sant’Eustachio

Parce depuis 1938, le torréfacteur Caffè Sant’Eustachio fait les meilleurs cafés de la ville. L’ambiance y est toujours très vivante et c’est à deux pas du Panthéon.
Le détour s’inclut donc parfaitement dans votre tour de la ville. Même pas besoin de lézarder en terrasse… Faites comme les Romains, buvez votre ristretto (café serré) au comptoir.
(Et contrairement à l’idée reçue, plus le café est court, moins il « tape le cœur », et c’est le café long à l’américaine le plus excitant).

Caffè Sant’Eustachio
Piazza Sant’ Eustachio, 82

https://caffesanteustachio.com

Manger une part de pizza au Forno Campo de’ Fiori

Cela tombe bien… la Piazza Campo dei Fiori nichée en plein cœur de Rome est l’une des plus jolies places de Rome où se tient le plus beau marché, tous les matins du lundi au samedi (sauf le dimanche).
Le Forno Campo de’Fiori est une adresse prisée des Romains, où l’on déguste sur le pouce l’une des meilleures pizza al taglio (pizza à la part).

Forno Campo de’Fiori (Pizza al taglio)
Piazza Campo dei Fiori, 22 – Rome 00186

Ouvert tous les jours de 8h à 14h et de 16h45 à 20h00
http://www.fornocampodefiori.com

Grignoter des tramezzini et des supplì en terrasse chez Ciampini

Le matin très tôt, au beau milieu de l’après-midi, jusqu’à l’heure de l’apéro le soir, les terrasses de Ciampini sont des lieux agréables pour profiter du soleil en terrasse et de la vie romaine. On pourra toujours débattre du fait que les tramezzini (genre de club -sandwiches triangulaires au pain de mie) ou les supplì (boulettes de riz frites à la tomate et à la mozzarella) ne sont pas les meilleurs de Rome (de toutes les façons rien n’est meilleur à Rome que la table des Romains eux-mêmes). Il n’empêche que ces lieux historiques – il existe plusieurs adresses à Rome, mais celle-ci est ma préférée – sont toujours prisés des locaux. C’est donc un stop idéal quand on arpente les rues de la ville et qu’une pause s’impose (au soleil sur les belles terrasses romaines) pour humer l’atmosphère de la ville.

Ciampini
Piazza di S. Lorenzo in Lucina, 29, 00186 Roma 
Ouvert du lundi au samedi de 8h00 à 22h00 – le dimanche de 9h00 à 22h00

Se désaltérer d’une grattachecca et si possible d’un lemoncoco

Vous verrez des kiosques çà et là dans Rome afficher ce terme qui nous est totalement inconnu dans le reste du monde : « la grattachecca« . Si nous connaissons tous les granités, dont la grattachecca est sans doute l’ancêtre, le terme romain (gratta+checca > littéralement gratter le gros bloc de glace) reste l’appellation de cette boisson emblématique à base de glace pilée aromatisée de sirops et de morceaux de fruits frais.
Ma préférence va au Lemoncoco, Piazza Buenos Aires, qui sert depuis 1946 sa version de granité au citron et à la noix de coco fraîche. Ce kiosque est connu de tous les Romains et il vaut vraiment le détour. (En écrivant ce post je pourrais prendre un avion juste pour boire un litre de lemoncoco !)

Lemoncoco
Piazza Buenos Aires, 00198 Roma

Sans oublier de déguster…

Avant de vous laisser baguenauder dans Rome (ou rêver à votre prochain voyage dans la capitale italienne), voici une liste – non exhaustive, je précise – des mets traditionnels romains à déguster absolument :

  • des Buccatini all’amatriciana (sorte de gros spaghetti, sauce tomate, joue de porc, pecorino), qui est le plat de pâtes emblématique de Rome.
  • des Carciofi alla Romana (artichauts farcis aux herbes aromatiques et rôtis) ainsi que les Carciofi alla Giudia (littéralement « artichauts à la juive ») que l’on déguste dans le quartier juif du Ghetto à Rome (restaurant il Portico)

Arriverderci ! @Delphinn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.