Te fatigue pas, ils ne mûriront pas… La liste des fruits non-climactériques

Les fruits « non-climactériques » et « climactériques », ça vous dit quelque chose ? Il est pourtant intéressant de bien les connaître car cela devrait influer sur notre façon de les acheter…

Un fruit dit « climactérique » est celui qui continue à mûrir après sa récolte (grâce entre autre à l’éthylène qu’il contient). Par opposition, on parle de fruits non-climactériques quand ils ne mûrissent pas après avoir été cueillis…

Vous commencez donc à comprendre pourquoi les connaître permet d’éviter de se tromper et de penser, devant un étal, qu’un fruit non-climatérique pourra s’améliorer dans la corbeille, au coin de votre plan de travail, dans votre cuisine.

Non ! Les fruits non-climactériques mûrissent uniquement sur leur arbre ou plan… Une fois récoltés, il faut donc les consommer au plus vite, car chaque jour, après récolte, ils ne font que se détériorer… comme les poivrons qui se flétrissent sans spécialement y gagner en terme de goût.

*** addendum du 11/08/2018***

Cependant, comme l’a —très justement— fait remarqué Jocelyne, une lectrice (voir son commentaire, ci-dessous), il convient de préciser que cette distinction vaut pour des fruits cultivés biologiquement, sans traitement.

 

poivrons vieillissants

 

Parmi les fruits climactériques (ceux que l’on peut acheter un peu « verts » et qui mûriront à la maison), on cite :

  • banane
  • pomme 
  • poire
  • kiwi
  • tomate
  • melon (type melon miel ou cantaloup)
  • pêche
  • abricot
  • avocat
  • mangue
  • prune
  • pêches
  • nectarines

 

Parmi les fruits non-climactériques (ceux qu’il faut acheter à bonne maturation, car ils ne mûriront plus après), on cite :

  • les agrumes (oranges, citrons etc.)
  • fraise
  • cerise
  • pastèque
  • raisin
  • ananas
  • poivron
  • concombre

 

Voilà, donc, de quoi vous aiguiller quand vous achèterez désormais vos fruits. Vous vous rappellerez ainsi qu’il est inutile de rêver sur la possible évolution d’un fruit non-climactérique et que cette promo alléchante sur des fraises toutes pâles 🍓 ou des ananas cueillis trop verts 🍍 et ballotés dans un cargo pour être soldés chez nous, ne vaut pas le détour. Car ils ne mûriront plus…

fraises

En conclusion, on ne le répètera jamais assez, mais les fruits, comme les légumes d’ailleurs, on les achète de saison, chez un primeur, bio de préférence et on essaie de privilégier les circuits courts…

 

Crédit photo @Delphinn

15 comments

    1. Bonjour, Merci pour votre commentaire. Très juste ce n’est pas clair du tout ! Je pense que des mots ont sauté lors de la dernière mise à jour… je viens de corriger et de rectifier. Le melon (cantaloup par exemple) mûrit après cueillette, mais le melon d’eau > du coup j’ai écrit pastèque, ne mûrit plus après cueillette. Désolée pour cette coquille ! A bientôt, Delphinn 😉

  1. Ne pas oublier non plus la distinction entre circuit de grande distribution et le biologique.
    En grande distribution les fruits sont traités aux rayons gamma qui stoppent leur faculté de maturation. Si vous achetez par exemple des abricots verts en grande surface, ils ne mûriront plus, pas plus que votre melon qui de plus sera bien souvent conservé au froid (horreur et damnation!)
    En biologique, indépendamment d’autres considérations telles qu’un moindre emploi des pesticides, herbicides etc (ne nous leurrons pas, ceux ci peuvent être présents même en bio), le fait que la mention biologique interdise la radiation au rayons gamme, permet de faire la différence entre fruits climatériques ou non.
    En espérant que ce commentaire vous évitera bien des frustrations.

    1. Bonjour Jocelyne,
      Merci beaucoup pour votre commentaire pertinent et très juste. Je vais préciser tout de suite « bio » dans mon article et vais mettre votre commentaire en vue. A bientôt !
      Cordialement
      Delphinn

  2. bonjour
    le coing est il un fruit climactérique ? merci pour votre réponse rapide…c’est la saison et les producteurs, cause météo, me semblent avoir cueilli tot cette année…D’où ma question…peut-on, acheter des coings un peu verts qui finiront de murir…

  3. l’ABRICOT NE MURIT PLUS APRES CUEILLETTE. ILS ARRIVENT SUR LES ETALS BIEN ORANGE MAIS DURS DONC PAS MURS ET RAMOLISSENT UN PEU AVEC LE TEMPS MAIS RESTENT DURS INTERIEUREMENT DONC PAS BON A DEGUSTER

    1. Bonjour Mick,

      Merci pour votre commentaire. Il n’en demeure pas moins que l’abricot compte parmi les fruits climactériques qui mûrissent après cueillette. La question de l’abricot aujourd’hui est vaste. J’ai eu la chance e grandir dans des champs d’abricotiers et jamais plus je ne trouve de fruits avec le goût et la qualité d’antan.

      Bien à vous
      Delphinn

  4. Bonjour, si la fraise n’est pas climactérique, il reste toutefois qu’après cueillette il est possible de la faire rougir si elle n’a pas été traitée (et est bio préférablement). Elle ne gagnera pas autant de saveurs et ne sera pas aussi sucrée, mais on peut passer d’une fraise encore un peu blanchâtre à une fraises bien rouge.
    Ce fait m’a été rappelé hier par un agriculteur chez lequel j’avais été ramasser en direct. Et en effet, alors que j’étais dubitatif, aujourd’hui les fraises les plus blanches que nous avons isolées et disposées bien à plat… ont rougi. Et pas qu’un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.