Les amandes grillées aux herbes d’Alice Waters

Aujourd’hui, avec ces amandes grillées aux herbes, je mets à l’honneur un livre que j’aurais adoré traduire : L’art de la cuisine simple d’Alice Waters aux éditions Actes Sud/Kéribus. Ces amandes torréfiées, salées et aromatisées avec les herbes de votre choix sont idéales pour l’apéro.

Bien avant la parution de ce livre, j’avais suivi la Masterclass® en ligne de cette cheffe californienne sur le site du même nom. J’avais déjà beaucoup aimé sa recette et l’avais griffonnée sur un carnet pour l’essayer plus tard. Résultat des courses, les carnets de bonnes idées glanées çà et là s’empilent et je ne teste au final pas beaucoup de recettes.

Capture d’écran du site Masterclass® – masterclass.com sur lequel vous pouvez vous abonner et suivre les cours d’Alice Waters et de nombreux autres chefs (ce lien n’est pas rémunéré).

Qui est Alice Waters ? Elle se définit comme une activiste, car elle a été la pionnière du bio et du locavore, en ouvrant son restaurant Chez Panisse, à Berkley, en Californie en 1971. Elle prône depuis toujours une cuisine raisonnable, l’usage de matériaux nobles (cuillères en bois, mortier et pilon) et le recours aux produits sans pesticides, achetés au plus près de chez soi, chez les producteurs. Chez elle, elle fait pousser des légumes dans son arrière-cour et ne jure que par le compost ! Sa cuisine est belle, sobre, sur le fil et authentique. On prend une véritable claque et on oublie à peu près tout de la cuisine actuelle pour revenir à l’essentiel.

En prenant enfin le temps de lire ce très beau livre de cuisine simple et intelligente, j’ai pu retrouver la formule d’Alice Waters, bien décidée, cette fois-ci, à la tester… J’ai adoré !

Recette des amandes grillées aux herbes d’Alice Waters

Ingrédients pour 200 g d’amandes grillées

  • 200 g d’amandes entières
  • 2 branches de romarin effeuillées (Alice Waters préconise l’usage de : 3 branches de thym effeuillées et 1 branche de sarriette effeuillée, j’ai préféré utiliser du romarin frais du jardin)
  • 1,5 c. à café d’eau chaude, plus un peu si nécessaire
  • 1/2 c. à café de sel fin
  • 2 c. à café d’huile d’olive

Commencez tout d’abord par préchauffer votre four à 200 °C (th. 6-7) préparer la solution saline en mélangeant le sel avec l’eau chaude.

Cela vous paraîtra sans doute peu, cependant c’est très bien dosé et vos amandes seront vraiment salées à la perfection.

Ciselez ensuite les feuilles de romarin (ou se sarriette et de thym, si c’est ce que vous avez utilisé). Vos ingrédients sont prêts à être mélangés.

Versez la solution saline sur les amandes et ajoutez les herbes ciselées. Au besoin, rajoutez un peu d’eau pour bien récupérer tout le sel. Pour finir, j’ai utilisé 2,5 c. à café d’eau chaude (et non 1,5). N’hésitez pas à remuer avec vos mains (propres !) afin de bien mélanger le tout.

Ensuite, étalez les amandes sur une plaque allant au four, chemisée avec du papier sulfurisé. Veillez à ce qu’elles ne se chevauchent pas.

C’est le moment de la torréfaction !

Enfournez et faites griller les amandes pendant 10 min. Si votre four est très puissant, surveillez la cuisson à partir de 8 min. Il faut que les amandes soient grillées à cœur. Le processus de la torréfaction des amandes va très vite et vous pouvez en une minute avoir des amandes trop grillées qui dégagent ensuite une certaine amertume.

J’ai fait cuire mes amandes 10 min et obtenu cette belle couleur ambrée à cœur, signe qu’il fallait les retirer.

Note à propos du livre : il est indiqué dans le livre de faire cuire les amandes 15 à 20 min en remuant toutes les 5 min, personnellement je préfère ne pas ouvrir le four et laisser les amandes moins longtemps (8 à 12 min maximum) afin de les torréfier sans les faire trop griller.

Alors que les amandes sont encore chaudes, placez-les dans un plat de service et versez l’huile d’olive sur le dessus. Remuez bien pour napper toutes les amandes. Vous allez alors entendre les amandes crépiter, c’est très drôle.

Laissez refroidir avant de servir et de déguster. Vous pouvez aussi réserver ces amandes grillées aux herbes dans un bocal hermétique. Elles se conservent plusieurs jours en gardant leur saveur riche et gourmande.

Dégustez ces amandes grillées avec un verre de vin, un cocktail (ou un mocktail) de votre choix. J’opterai pour un americano 😉

Astuces :

Parmi les variantes proposées par la cheffe, on note de remplacer la sarriette, le thym et le romarin par de la sauge, mais aussi d’utiliser un autre fruit à coque que les amandes, tel que des noisettes, des noix ou des noix de pécan.

Crédit photo @Delphinn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.