Le cobbler à la pêche de Jeff the Chef

cobbler à la pêche

Le cobbler est un dessert dont je n’ai découvert l’existence que très récemment. Il est apparu au détour d’une adaptation de livre de cuisine dont je m’occupais, puis nous avons décidé de traduire cobbler par crumble, car cette dernière appellation est plus courante dans notre langue. Mais, comme j’aime bien partager avec vous mes trouvailles culinaires, j’ai sauté sur l’occasion, lorsque l’époux de Kristy Wicks — blogueuse et instagrameuse que je suis — surnommé Jeff the Chef a publié cette recette sur le site de sa femme…

Ni une ni deux, j’ai enfilé mon tablier… Saisi le pot de flocons d’avoine du petit déjeuner et pelé les pêches qui attendaient sagement leur tour sur le buffet. Pour mon premier cobbler, j’ai mixé pêches et nectarines… Un régal !

 

Pour les curieux, cobbler, en anglais, signifie :

  1. un cordonnier
  2. un dessert à base de fruits cuits, recouverts d’une chapelure épaisse > entendre crumble
  3. le cobbler est aussi un cocktail de la fin du XIXème siècle, à base de dry sherry…

Originaire de Grande-Bretagne, le cobbler est arrivé aux États-Unis où il s’est imposé sous la forme d’un crumble à base de flocons d’avoine.

Bon, je vous vois venir… Qui sont Kristy et Jeff Wicks ?

Un beau couple qui vit dans la baie de San Francisco, en Californie. Kristy a laissé sa carrière d’hôtesse de l’air pour s’imposer en diva des réseaux sociaux. Je la suis sur Instagram @kristywicks et sur Pinterest. Sa spécialité ? Re-décorer sa maison et partager avec nous ces découvertes, et ses bons plans… très sympa !

Photo source Kristy Wicks – Picture by Kristy Wicks

C’est évidemment une pro du rangement et je peux passer des heures à suivre ses conseils pour que ton frigo ressemble à ça quand tu l’ouvres…

Et Jeff the Chef ? Jeff est l’époux de Kristy et n’est « chef » qu’à ses heures perdues. Il travaille dans la cyber sécurité et se met aux fourneaux, tous les jours, pour safamille ! Sa cuisine est belle, colorée, vitaminée et typiquement californienne — ce que j’adore ! Jeff, c’est le roi des grillades et des barbecues. Il aime aussi les épices, et jongle entre le teriyaki d’Asie et les saveurs traditionnelles mexicaines. Il a, lui-aussi, sa page Insta : @jeff.thechef, et il signe les recettes, sur le site de Kristy, dont je vous donne le lien au bas de cette recette.

LA RECETTE DU COBBLER AUX PÊCHES DE JEFF THE CHEF

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

—Soit : 4 personnes en portions généreuses – 6 pour servir en verrines—

  • 8 belles pêches (ou nectarines)
  • 110 g de beurre froid, coupé en dés
  • 60 g de farine
  • 100 g de sucre roux
  • 1 cuillerée à café de cannelle, ou de mélange pour pain d’épices
  • 1/4 cuillerée à café de sel
  • 90 g de flocons d’avoine (petit calibre – pas instantanés)

 

Réalisation du cobbler à la pêche

Commencez, tout d’abord, par préchauffer votre four à 180°C.

Pelez les pêches, puis coupez-les en tranches, ou en beaux morceaux réguliers (pas trop petits).

Disposez-les dans un moule à gâteau carré, ou dans un plat à gratin.

Versez le beurre froid, coupé en dés, dans le bol d’un robot sur socle — vous pouvez également réaliser la pâte à crumble à la main — muni de la feuille plate. Ajoutez ensuite le sucre roux, la farine, le sel et la cannelle.

J’ai opté pour le mixed spices, également appelé mélange pour pain d’épices.

Ainsi, le goût de cannelle y est moins prononcé et il ne prend pas le dessus sur la saveur délicate des pêches.

Mixez le tout — ou mélangez énergiquement du bout des doigts — jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

Enfin, versez les flocons d’avoine, puis remuez pour bien les incorporer.

Vous devez obtenir un appareil à cobbler homogène, et qui se tient.

Il ne vous reste plus qu’à émietter cette préparation, par-dessus vos fruits coupés, en une couche régulière qui recouvre tout le moule ou plat.

La consistance de ce cobbler à l’avoine est différente de celle du crumble classique

En effet, elle n’est pas du tout semblable à celle que j’ai récemment émietté par-dessus le crumb cake façon clafoutis. La pâte pour ce cobbler est beaucoup plus « humide » et collante. Elle contient peu de farine. Et elle s’émiette mais semble ne pas recouvrir complètement la totalité des fruits. Faites-en sorte de disposer de la pâte sur toute la surface. Ne craignez pas de laisser quelques jours, car à la cuisson, la pâte va s’étaler.

cobbler aux pêches

 

Enfournez pour 35 à 40 minutes, toujours à 180°C. Le cobbler doit légèrement dorer sur le dessus.

Cependant, la pâte caramélise peu, ne cherchez donc pas nécessairement la coloration.

 

Il n’y a pas que la pâte qui s’est étalée… et mes fruits ont, eux aussi, bien fondu, si bien que mon cobbler aux pêches était un peu raplapla… Mais absolument délicieux !

En bouche, c’est nettement plus fondant et plus léger qu’un crumble classique…

 

Je vous laisse déguster ce cobbler aux pêches et découvrir l’intérieur shabby chic de Kristy et Jeff Wicks ! Lien vers les recettes sur le site de Kristy Wicks  

Il ne me reste plus qu’à envoyer un grand : Thank you Jeff & Kristy for this wonderful recipe ! 😋

Crédit photo @Delphinn – Portrait et photo réfrigérateur @KristyWicks

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.