Quand Gwyneth Paltrow se met aux fourneaux…

Mon carnet de recettes de Gwyneth Paltrow

Sans doute parce que je suis en train de finaliser la version U.S. de mon blog (en ligne dans très peu de temps et raison de mon absence sur la toile ces derniers jours), j’ai envie de cuisiner à la sauce californienne ces temps-ci. Rien de tel, alors, que de me replonger dans mes livres et de prendre le temps de lire (enfin) l’avant-dernier livre de Gwyneth Paltrow. Oui, je sais… j’ai un train de retard puisque l’actrice oscarisée vient de publier un nouvel ouvrage culinaire…

Mieux vaut tard que jamais pour découvrir, en 2016, « Mon carnet de recettes » de Gwyneth Paltrow, publié en… 2011.

Pourquoi n’avoir jamais pris le temps de le feuilleter jusqu’ici ? Aucune excuse. D’ailleurs, je l’avoue aujourd’hui, j’ai eu tort ! Sans doute quelques a priori, un brin de raillerie, une once de dédain, et une pincée d’incrédulité. Car si Gwyneth Paltrow est une très bonne actrice, je l’imaginais mal derrière les fourneaux. J’ai donc revu mon jugement à la lecture de ses recettes.

En effet, le livre « Mon Carnet de Recettes de Gwyneth Paltrow est un très beau livre.

g-paltrow_carnet_recettes

D’abord, c’est une dédicace amoureuse d’une fille à son papa, puisqu’il s’intitule: « My Father’s daughter » (la fille de mon père) en version originale. Ensuite, c’est un recueil très frais et coloré de recettes aux accents de world cuisine. Ultra chic, simple et sain.

En le feuilletant, on imagine aisément Gwyneth notant ses plats préférés au cours de ses escales cinématographiques. Soupe miso, Salade Niçoise, Paella de légumes, Penne alla puttanesca… Gwyneth nous fait voyager avec gourmandise.

Les recettes sont justes et ne trichent pas. La tournure est très pro. D’ailleurs la préface est signée par le célèbre chef Mario Batali.

Le livre est pratique et nous livre plusieurs bons conseils. L’équilibre est de mise et on utilise peu de gras mais beaucoup d’épices ; sans pour autant tomber dans des extrêmes d’ascétisme (sans doute ce que je redoutais le plus avant de me lancer dans cette lecture).

Tout le monde peut y trouver son compte : recettes végétariennes mais aussi viandes, poissons et crustacés. Alors c’est vrai, on ne vit pas tous à Hollywood, aussi on ne se concoctera peut-être pas tous les jours des sandwichs au homard… Mais on peut déjà rêver !

Bref, vous dire que je n’ai pas aimé cet ouvrage serait mentir. C’est même mon livre de chevet actuellement, car il renferme plusieurs recettes que j’espère tester très prochainement. J’ai hâte, d’ailleurs, de lire le nouvel opus de la star : « Tout est simple », publié aux Editions Marabout, fin août.

En revanche, j’ai immédiatement voulu essayer la vinaigrette au balsamique et au citron vert de Gwyneth Paltrow. Une recette toute simple que je vous livre aujourd’hui, dans un second post, et qui nous change de notre sempiternelle vinaigrette à la française.

la-vinaigrette-de-gwyneth

 

 

Cliquez ici pour accéder directement à mon essai de la Vinaigrette sucrée salée de Gwyneth…

Crédit photo @Delphinn

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *