Le banana bread du kif

Petite séance de rattrapage pour ceux qui n’auraient pas encore lu l’excellent Dîner de Kif de Florence Servan-Schreiber. Aujourd’hui, c’est le Banana Bread du Kif que je vous présente. Car c’est un incontournable de ma cuisine. Facile à réaliser, il vous apporte toute l’énergie pour kiffer votre life !

Ça se passait il y a un peu plus d’un an sur le blog, je faisais mes débuts dans la blogosphère et je vous parlais alors de mon premier livre coup de cœur : Le Dîner de Kif.

Le meilleur moyen pour savoir si un livre (surtout de cuisine) est indispensable et doit rester non loin de vos fourneaux… c’est d’en tester la longévité ! Si juste quelques semaines après avoir goûté aux premières recettes d’un bouquin, vous l’oubliez sous une pile de magazines, laissez tomber, vous n’y reviendrez sans doute jamais…

D’autres ouvrages, comme cet excellent Dîner de Kifs, s’imposent à vous, pour vous rappeler cette délicieuse recette de taboulé au quinoa, un bibimpap coréen sympa et facile à préparer, ou encore ce Banana Bread que je concocte régulièrement. À en juger le nombre de post-its collés en haut des pages (absolument inutiles car, au final, il y en a à chaque page 😅), vous comprendrez que j’adore encore ce livre, même un an plus tard.

J’espère que cette recette vous convaincra de posséder vous aussi cet ouvrage, plein de recettes joyeuses et saines.

Mon petit truc 🍌 : étant donné que je prépare souvent ce cake, je congèle les bananes trop mûres et je les réserve pour un futur banana bread. Vous avez certainement remarqué ce phénomène paranormal de la banane que plus personne ne veut parce qu’elle est toute tachetée et qu’elle erre, abandonnée dans la panière à fruits… Ne la jetez-plus ! Enlevez la peau et placez la chair de banane dans un sachet prévu pour la congélation.

 

RECETTE DU BANANA CAKE DU KIF – d’après la recette de Florence Servan-Schreiber

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 300 g de bananes mûres
  • 300 g de sucre semoule (je n’en mets que 250 g)
  • 3 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de beurre
  • 80 cl d’huile d’arachide ou d’une autre huile neutre
  • 8 g de levure chimique
  • 300 g de farine tamisée
Liste-des-ingrédients-du-Banana-Cake-pour-les-courses.pdf (6 téléchargements)

Réalisation :

  • Tout d’abord, préchauffez votre four à 200°C.
  • Puis, écrasez la banane avec le sucre.

 

  • Incorporez ensuite les œufs, puis la pincée de sel.
  • Mélangez le tout et versez le beurre que vous aurez fait fondre, ainsi que l’huile. C’est un peu impressionnant pour ceux que le gras rebute. Mais ne cherchez pas à modifier ces pesées, sans quoi vous n’aurez jamais la texture souhaitée. En outre, le cake, une fois cuit, n’est absolument pas gras. Tout le monde l’aime, chez moi, car il est « léger » en bouche !

 

  • Incorporez ensuite la farine tamisée avec la levure. Rappelez-vous qu’on ne verse jamais toute la farine d’un seul coup. Il faut ajouter les poudres et les farines en prenant son temps. Petit à petit, remuez entre chaque ajout. Ainsi, votre appareil n’a jamais de grumeaux !
  • Beurrez légèrement un moule à cake et remplissez-le avec l’appareil à banana bread. Le moule à cake doit être rempli au trois quarts.
  • Enfournez et faites cuire environ 45 minutes à 200°C. Je vérifie toujours la cuisson de ce cake au bout de 20 à 30 minutes, puis je baisse soit le temps, soit la température du four. L’idéal est d’avoir une belle coloration dorée à brune, sans que le gâteau ne brûle. Mais suffisamment pour qu’une croûte se créée. Elle protège ensuite le cake du dessèchement. J’ai essayé de le cuire moins et c’était moins bon. Pour vous assurer que le cake est cuit, plantez la lame d’un couteau propre au milieu du gâteau et ressortez-la. Si la lame est propre, c’est cuit. Sinon, il faut prolonger la cuisson de quelques minutes et réitérer le teste avec la lame nettoyée.

 

Ce banana bread est un véritable kif. Attendez qu’il ait refroidi pour le goûter. Vous pouvez, sans problème le conserver jusqu’à 5 jours avec les mêmes qualités gustatives. Il se consomme aussi bien le matin, qu’aux pauses de 10h et 16h ou encore en note sucrée, juste à la fin du dîner.

Allez-y, goûtez et kiffez !

Crédit photo @Delphinn

Vous aimerez aussi...

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *