Quiche lorraine sans pâte

Quiche lorraine sans pâte

Cette quiche lorraine sans pâte est tellement savoureuse et facile à réaliser qu’elle détrône souvent, chez moi, la version d’origine, traditionnellement préparée avec un fond de pâte brisée au beurre.

De nombreuses recettes de la sorte circulent sur internet, cependant la meilleure formule de quiche lorraine sans pâte revient à Weight Watchers, qui la diffuse depuis de très nombreuses années.

Voici ma version légèrement adaptée (je vous mets entre parenthèses les quantités prônées par le régime WW, pour ceux qui voudraient alléger encore plus la recette). Elle est facile et le résultat est délicieusement bluffant.

Recette de la quiche lorraine sans pâte

Ingrédients pour 4 (pour 6 chez WW)

  • 4 œufs
  • 40 cl de lait (écrémé, si vous voulez alléger encore plus)
  • 80 g de farine
  • 160 g de jambon blanc sans couenne (100 g chez WW)
  • 100 g de fromage râpé (60 g chez WW)
  • sel, poivre du moulin
  • 1 pincée de noix de muscade (facultatif)

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).

Cassez les œufs et battez-les légèrement. Versez-les dans la farine et fouettez le tout.

Ajoutez peu à peu le lait, en continuant de fouetter.

Incorporez ensuite le fromage râpé et le jambon préalablement coupé en petits morceaux (dés ou allumettes).

Chemisez un moule à tarte avec une feuille de papier sulfurisé. Salez, poivrez et parfumez la préparation avec la noix de muscade, si vous en utilisez. Garnissez ensuite le moule.

Baissez la température du four à 180 °C (th. 6) et enfournez. Laissez cuire pendant 30 minutes, jusqu’à ce que la quiche lorraine sans pâte soit cuite à cœur et bien dorée.

Servez sans tarder, accompagné d’une salade verte. La quiche lorraine sans pâte peut également être dégustée froide, le lendemain matin au petit déjeuner ou dans une lunch box à midi.

Astuce :

La quiche peut également servir de base pour des bouchées apéritives. Parez les bords puis coupez des carrés de taille identique. Dressez les cubes sur une assiette et offrez-les avec des piques en bambou.

Pour un buffet apéro varié, accompagnez cette quiche d’un cake de courgettes et sa sauce tomate aigre-douce !

Juste une mise au point :

En réponse aux commentaires acerbes de Carrara, cette personne qui harcèle bon nombre d’entre nous blogueurs culinaires, voici un extrait du Grand livre de la cuisine de Prosper Montagné, qui fait bel et bien cas de fromage râpé dans la quiche lorraine. Loin de moi l’idée de provoquer un émoi lorrain régional en publiant cette très bonne recette de régime « à la manière de »…

Le débat reste ouvert, dans la courtoisie et le respect.

Je profite de cet échange houleux pour rappeler que je n’ai jamais reçu 1 centime d’euro pour ce blog que j’anime pour mon plaisir et qui est 100% non rémunéré. Un détail que l’on est obligé de répéter sans cesse dans ce pays.

3 comments

    1. Cher(e) Carrara, voilà bien longtemps que vous n’aviez pas fait de commentaire acide et fielleux sur mon blog. Je vous concède que le terme « lorrain » n’est sans doute pas le plus approprié si l’on cherche à comparer un succédané de régime avec l’authentique version. Seulement voilà, ne serait-ce que « sans pâte » est un affront à la cuisine lorraine absolument parfaite. Il y a voyez-vous, quand on tient un blog de cuisine, toute une partie technique qui consiste à bien référencer son site, or pour cette recette précisément c’est bien sous le nom générique de « quiche lorraine sans pâte » que je souhaite la présenter, ne vous en déplaise. Je profite au passage de vous conseiller la lecture de cet article Balance ton troll, sur lequel je n’ai malheureusement reçu aucune commentaire de votre part alors qu’il vous était dédié. Très cordialement, au plaisir de lire votre prochaine critique.
      Delphinn

    2. Cher(e) Carrara, diffuser la haine est une chose mais répandre la bêtise en est une autre. Voici pour votre culture personnelle un extrait du Grand livre de la cuisine dont j’ai un numéro dédicacé par Prosper Montagné en 1930. Ce brave homme n’a fait que « commettre » le premier Larousse gastronomique. Si cet homme était encore en vie, sans doute serait-il blogueur culinaire et très certainement, vous l’abreuveriez de sottises comme vous le faites avec nous tous. Maintenant, de grâce, avant de vitupérer, faites deux ou trois recherches ou sinon taisez-vous. Vous saurez apprécier dans cet extrait que « certains lorrains ajoutent du gruyère râpé ou du parmesan » (ce que franchement je n’aurais pas osé ajouter). Sur ce… bonne nuit 😉 photos ajoutées dans le corps du post.
      Cordialement vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.