Connaissez vous le ghee ?

ghi en pot | pot de beurre clarifié

On l’écrit ghee ou ghi et on le prononce comme le ‘gui’ sous lequel on s’embrasse (jamais essayé!), bien que cela n’ait strictement rien à voir avec la plante prisée des druides !

Le ghee est en réalité du beurre clarifié originaire du sous-continent indien.

En pleine semaine de la francophonie, on devrait plutôt l’appeler beurre clarifié un point c’est tout me direz-vous. Mais le ghee se fait de plus en plus présent sous son appellation hindi ou tamoul dans les magazines santé, les recettes végétales (vegan, végétalien…), et même dans les étals des commerces spécialisés (bio, cuisine du monde, etc.). Attention beaucoup de magasins proposent du « ghee végétal » qui est fabriqué comme son nom l’indique avec de l’huile végétale hydrogénée (vous la voyez venir la désillusion… autant le ghee est sain autant ce « ghee végétal » est bourré d’acides gras trans nocifs pour la santé !!! Vérifiez bien que l’ingrédient soit du beurre clarifié.

ghi | ghee | beurre clarifié prêt à être dégusté

Alors que je traduisais récemment un livre de recettes véganes, j’ai effectué pas mal de recherches, entre autre sur la cuisine ayurvédique et découvert que le ghee était très souvent utilisé. J’ai alors testé la fabrication maison (très simple, bah oui c’est juste du beurre clarifié), et le ghee a remplacé depuis la copieuse noisette de beurre sur mes tartines le matin.

Pour l’heure, je ne saurais vous confirmer toutes les vertus que la médecine ayurvédique prête au ghee : plus digeste que le beurre et non acidifiant (perso je confirme ce point !), gage de jeunesse et de longévité (on verra dans quelques années…), remède super efficace contre les brûlures (j’allais pas non plus me brûler exprès… donc à tester).

Alors c’est quoi le ghee ou beurre clarifié ? Un beurre que l’on fait fondre et auquel on enlève l’eau, le lactose et les protéines. Le beurre clarifié, débarrassé de ces éléments aura une conservation beaucoup plus longue que le beurre. En plus, vous pouvez le conserver à température ambiante du moment que vous le gardez dans un bocal hermétique et dans un endroit obscur. Qui plus est, le ghee a un point de fumée plus élevé que le beurre.

C’est quoi ça le « point de fumée » ? Tout simplementr la température à partir de laquelle les graisses alimentaires (huile, beurre…) se décomposent et se dénaturent. Arrivée à son point de fumée, la matière grasse fume et brûle en altérant le goût.

D’où l’intérêt d’avoir toujours un pot de beurre clarifié de prêt. C’est idéal pour les cuissons à feu vif pour lesquelles on ne veut pas de goût de brûlé ni de résidus noirs. Moi, je m’en sers souvent pour les pommes de terre à la poêle ou les pommes (le fruit) rôties par exemple. Le beurre clarifié est un ingrédient clef dans beaucoup de recettes.

RECETTE DU GHEE (ou Beurre Clarifié)…

… ci-dessous, en images :

Le récap’ :

  • Préparez un bocal stérile hermétique (j’ai un faible pour les bocaux Le Parfait)
  • Faites fondre, à feu doux, le beurre coupé en morceaux dans une casserole à fond épais
  • Retirez l’écume blanche sur le dessus avec une cuillère (cette écume c’est la caséine, donc la protéine contenu dans le beurre) et débarrassez-la
  • Versez tout doucement le corps gras ou lipides dans le bocal. Faites attention de ne pas verser le dépôt blanc (le petit lait) qui stagne au fond de la casserole car on veut aussi s’en débarraser
  • Le ghee est prêt, il est encore liquide mais va vite figer en une pâte épaisse, certains diront un peu grumeleuse. La texture, la couleur et le goût varient d’un beurre à un autre.

Le ghee est pratique et délicieux. Le matin, tartiné sur du pain de campagne grillé, c’est juste à tomber !

Alors, allez-vous préparer votre ghee maison ?

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *